Que se passe-t-il lors d'un vol dans une copropriété ?

Athéna Immobilier vous répond !

 
Lorsqu'une effraction a lieu dans une copropriété, nous sommes en droit de nous demander quelle assurance intervient. Est-ce une assurance spécifique ? 

C'est en effet l'assureur de l'immeuble qui intervient lorsque les parties communes sont concernées par l'effraction.
 
Mais alors, lorsque les détériorations causées par cette dernière touchent des parties immobilieres privatives comme une porte palière, une baie vitrée, ou un volet roulant...
qu'en est-il ? La réponse est : tout dépend de l'ampleur des dégâts causés.

La Convention Détérioration Immobilière suite à un vol ou une tentative de vol entre en jeu. Cette dernière va determiner le degré de prise en charge des dommages immobiliers par les deux parties : l'assurance de l'immeuble et l'assurance de l'occupant. En effet, il faut savoir que les parties immobilières privatives sont couvertes à la fois par l'assureur de l'occupant et l'assurance de l'immeuble. Ainsi, la convention va définir le champ d'intervention de chaque compagnie et va donc facilier le réglement de ce type de sinistres. Le but final est de ne pas retarder le processus de remboursement

Pour plus de détails, si le montant des dommages est inférieur ou égal à 1 600 euros HT, c'est l'assurance habitation de l'occupant qui doit procéder à l'indemnisation. Dans le cas où les dommages seraient supérieurs à 1 600 euros HT, c'est l'assurance de l'immeuble qui prend en charge les dommages causés aux parties immobilières privatives et l'assurance de l'occupant qui prend en charge ceux causés aux embellissements s'il y a lieu.

Pour finir, n'oubliez pas de porter plainte ! C'est obligatoire pour la mise en jeu de la garantie Vol !
Lire la suite